21 avril, 2024
Accueil / ECONOMIE / Dr. Traoré Oumar : « Les entreprises doivent parier sur l’anti fragilité et non seulement sur la résilience »

Dr. Traoré Oumar : « Les entreprises doivent parier sur l’anti fragilité et non seulement sur la résilience »

Dr. Traoré Oumar est Conseil Juridique et Fiscal, Spécialiste en Économie du Travail et Ressources Humaines. Il est par ailleurs Docteur en Sciences de Gestion et chercheur Associé à l’Académie des Sciences de Management de Paris. Dans le cadre de la première journée de la 24e Université du Printemps sur l’Audit social  qui se tient ce 26 mai 2023 au Maroc, il a modéré un atelier sur l’anti fragilité des entreprises. Aux termes des débats, Baobab Actu l’a rencontré pour en savoir plus. Entretien.

Qu’est ce qui justifie votre présence à cette Université du Printemps de Tanger sur l’audit social ?

L’université du Printemps de l’Institut de l’Audit Social et du Management des Organisations (IAS) est un cadre d’échanges et d’interactions réunissant plusieurs Experts de haut vol, des praticiens et des universitaires de haut niveau.  C’est une rencontre qui nous donne la possibilité d’améliorer nos pratiques professionnelles grâce aux réflexions croisées et au partage d’expériences avec des acteurs venant de divers horizons.

L’opinion voudrait comprendre ce qui se cache derrière cette notion d’antifragilité et ses implications pour les entreprisses.

La réflexion sur ce concept est portée par Nassim Nicolas Taleb, professeur à Harvard. Dans une approche de définition, L’anti fragilité désigne un événement imprévisible présentant une faible probabilité de survenue, voire impossible à prévoir d’avance mais dont les retombées sont retentissantes et qui, le cas échéant, engendre des conséquences dont la portée est considérable.  La Covid 19 est un exemple très concret de ce que nos écosystèmes évoluent tous dans l’incertitude. Pour pouvoir les surmonter, nous devons développer des stratégies de survie pour que les événements imprévus ne fassent disparaître nos entreprises et nos organisations. C’est en réalité la capacité pour une organisation, un individu ou un système quelconque à surmonter une épreuve tout  en se renforçant ou en s’améliorant.  L’anti fragilité va au-delà de la résilience, qui permet de retrouver une situation normale ou optimale d’origine. Quant à l’anti fragilité, elle permet de trouver des opportunités et garantir sa performance lorsque des événements à risque désorganisent l’entreprise sur le plan fiscal, social, managérial, etc.

Quels conseils pour les entreprises d’Afrique subsaharienne ?

Les entreprises doivent s’inscrire dans une approche de gestion qui leur permet de réagir en cas d’événements imprévus engendrant un déséquilibre ou un désordre important dans leur approche initiale de gestion. Elles ne peuvent attendre d’être en difficulté avant de réagir, sinon elles courent le risque d’affecter leur réputation, leur « niveau de production et de bouleverser le niveau et la qualité de leur production et de leurs services . Elles doivent s’inscrire dans une démarche qui leur permette d’améliorer leurs pratiques de gestion fiscale, financière, sociale et de sécurité, lorsqu’elles subissent des dommages issus d’événements imprévus. Une entreprise qui choisit d’attendre l’impact négatif d’un événement avant de réagir court le risque de disparaître. Les entreprises doivent éviter d’être fragiles. C’est pourquoi elles doivent travailler à être robustes en disposant d’alternatives de gestion, d’issues de secours pouvant leur permettre de réagir en améliorant leurs prises de décision. L’option n’est plus une alternative, mais un << must>>, une obligation.

Réalisé par RD

Check Also

PUIDC: TENUE A KINSHASA D’UN ATELIER D’HARMONISATION ET D’INTEGRATION DU REPERTOIRE DES METIERS INNOVANTS

La grande salle polyvalente de l’INPP a abrité pendant 4 jours soit du mercredi 7 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 16 =