13 juillet, 2024
Accueil / LUCARNE / PABEA-COBALT : Satisfaction de la mission de supervision de la BAD après la visite des infrastructures dans le Haut-Katanga et le Lualaba.

PABEA-COBALT : Satisfaction de la mission de supervision de la BAD après la visite des infrastructures dans le Haut-Katanga et le Lualaba.

Entre le 16 et le 20 avril 2024, la mission de supervision de la Banque Africaine de Développement (BAD) a visité les chantiers de construction des infrastructures du PABEA-COBALT dans les  provinces du Haut-Katanga et du Lualaba, afin d’évaluer l’état de leur réalisation. Cette descente sur les chantiers a suscité beaucoup de satisfaction tant du taux de réalisation des constructions des infrastructures qui environne 90% que de celui du respect des mesures environnementales et sociales.

La délégation de la BAD conduite par Mouhamed Gueye, Chef de Division régionale du capital humain et du développement des compétences pour le Nord  et le Centre à la BAD et Raymond BESONG, économiste de développement et Task Manager du projet PABEA-COBALT à la BAD, a commencé son périple de terrain le 16 avril 2024 par la visite du chantier de construction du centre de promotion de l’entreprenariat des jeunes en agrobusiness (CPEJAB) et ceux de construction des infrastructures associées (marché, centre de santé, écoles) à Muntumpeke en territoire Kipushi dans la province du Haut-Katanga. Ensuite, s’en est suivie le 17 avril 2024, la visite des chantiers de construction des autres infrastructures sociales à Kinama, toujours dans la même province. Les membres l’équipe de la mission de supervision, accompagnés de ceux de l’unité de coordination du projet, ont été accueillis par les autorités coutumières locales, les responsables des entreprises de mise œuvre et les populations bénéficiaires dans une ambiance chaleureuse. Après la visite sous la houlette de la mission de contrôle des bâtiments construits, des étangs piscicoles aménagés et des équipements de mécanisation agricole et des sources d’énergies acquis par le projet, les membres de la mission de supervision ont eu des échanges avec les responsables des entreprises prestataires, les membres des Comités Locaux de Gestion des Litiges (CLOGEL), les membres du Consortium FEMIAC REPAFE et les représentants des coopératives structurées. La dernière étape de la visite dans le Haut Katanga a été l’école primaire de Likasi où de nombreux enfants sortis des sites miniers artisanaux de cobalt ont été référés.

La délégation a exprimé sa satisfaction quant à la qualité des infrastructures et des équipements de mécanisation agricoles et des sources d’énergie acquis par le projet pour le fonctionnement des CEPEJAB. Mouhamed Gueye,  le Chef de Division en charge du capital humain et du développement des compétences pour l’Afrique centrale et du Nord à la BAD, a souligné que « ces installations et équipements sont essentiels pour permettre une véritable révolution agricole dans les deux provinces en RDC ». Toutefois, il a été noté la nécessité d’une bonne gestion de ces CPEJAB afin de permettre au projet de réaliser objectif escompté de d’amélioration du bien-être économique durable des parents des enfants sortis des mines artisanales de cobalt en RDC.

La mission s’est ensuite rendue le 18 avril 2024 à Kolwezi dans la province de la Lualaba où l’accent a l’accent a été mis sur la visite du chantier de construction du CPEJAB de Kamoa (Komesha 3) en Territoire Mutshatsha, ainsi que les chantiers de construction des infrastructures associées (centre de santé et bâtiments scolaires flambant neufs). Sur le site, la délégation a tenu des réunions avec les responsables des entreprises de mise en œuvre, les membres des Comités Locaux de Gestion des Litiges (CLOGEL) et les représentants des coopératives structurées. La mission a aussi visité l’école primaire de Kasanda à Kolwezi où ont été référés de nombreux enfants sortis des mines artisanales de cobalt. Des échanges avec les responsables de l’école ont permis de jauger le niveau d’encadrement dont ces enfants font preuve et de réitérer l’engagement du projet à faire de ces enfants « des fers de lance » de la nation de demain.

A la clôture de la visite des infrastructures, l’équipe de supervision a salué les progrès réalisés tout en réitérant l’engagement de la BAD à soutenir le projet PABEA-COBALT. « Nous sommes encouragés par les résultats que nous avons vus. Cependant, il est crucial de continuer à travailler ensemble pour surmonter les défis et garantir que les bénéfices du projet soient durables et inclusifs », a déclaré Vurce-Arsene LOSSOMBOT MAFOUTA, Spécialiste Principal en Gestion Financière à la BAD en RDC.

Check Also

Kinshasa: le journaliste Israël MUTALA nommé Dircab du Gouverneur Daniel Bumba

Dans un arrêté parvenu ce mardi 9 juillet à la rédaction de Baobabactu, le Gouverneur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 3 =