13 juillet, 2024
Accueil / DIVERS / CULTURE / Prof. Jean Marie PERETTI : « Avec un Executive Doctorate (DBA) de l’ASMP, vous devenez un expert reconnu de votre domaine »

Prof. Jean Marie PERETTI : « Avec un Executive Doctorate (DBA) de l’ASMP, vous devenez un expert reconnu de votre domaine »

Professeur Jean Marie PERETTI

Jean Marie Peretti est une sommité intellectuelle de renommée mondialement reconnue. Professeur à L’Académie des Sciences de Management de Paris (ASMP) et à l’Ecole Supérieure de Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), il se définit lui-même comme un enseignant chercheur passionné par la matière sur laquelle il travaille : les hommes dans l’action. Consultant international en management et auteur de plusieurs travaux sur la gestion des ressources humaines et des organisations, il est aussi président d’honneur de l’Institut International de l’Audit Social (IAS). C’est avec beaucoup de plaisir que la rédaction de Baobab-Actu l’a rencontré à Tanger au Maroc, en marge de la 24e session de l’université du printemps du 26 au 27 mai 2023, sur l’Audit social et l’économie territorialisée. Bien que partagé entre moult sollicitations, l’auteur du célèbre ouvrage Gestion des Ressources Humaines, L’essentiel des connaissances et des meilleures pratiques, paru chez Vuibert en 2020, a accepté de répondre à nos questions. Entretien.

Professeur Jean Marie PERETTI, qu’est ce qui justifie votre présence ici à Tanger au Maroc ?

Ma présence ici à Tanger se justifie par la tenue de la 24e session de Université du Printemps sur l’Audit Social et l’économie territorialisé. En ma qualité de président d’honneur de l’Institut International de l’Audit Social (IAS), nous avons eu le plaisir d’organiser avec AGEF Chamal cette session qui a été très riche en contenus. C’est l’occasion pour moi de remercier tous les intervenants.

Malgré l’obésité de vos travaux scientifiques, vous êtes aussi passionné par la recherche. Qu’est ce qui fait courir Jean Marie PERETTI ?

Ce qui me fait courir c’est mon engagement constant à développer les compétences et les talents des collaborateurs dans les entreprises de façon à pouvoir booster la compétitivité des organisations. Dans des contextes de plus en plus ambigus, on a besoin des personnes qui soient de mieux en mieux formées et qui soient capables d’avoir une vraie stratégie Ressources Humaines innovante afin d’affronter les besoins de changement et de transformation des organisations. Aujourd’hui, il est impératif d’éveiller la curiosité de chercheur chez les cadres afin de leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, dans un environnement qui est extrêmement changeant.

L’Académie des Sciences de Management de Paris (ASMP) vient de lancer le recrutement de la première promotion de l’Executive Doctorate in business Administration (EDBA) en Afrique Centrale. Qu’est ce qui a motivé votre engagement sur ce sentier ?

Nous avons jugé essentiel pour les dirigeants et tous ceux qui disposent d’un poste de responsabilité dans entreprise, d’acquérir l’ensemble des outils de chercheur en Sciences de Management. Et c’est important. Le EDBA est un programme adapté à cette catégorie. Il permet à partir de l’expérience vécue d’avoir un regard théorique permettant d’apporter des réponses en termes de connaissances et de pratiques et en termes de politiques à mettre en œuvre qui soient adaptées au contexte. A travers notre doctorat, nous comptons développer les compétences de chercheur qui sont essentielles pour tout responsable et pour tout dirigeant. Il s’agit des compétences transversales, utiles et indispensables dès que l’on se retrouve à un certain niveau de responsabilité. Nous entendons aider les cadres et dirigeants à développer cette capacité à prendre de la hauteur, à étudier les situations qu’ils vivent dans le monde professionnel avec le regard de l’aigle. Il s’agit de permettre aux professionnels d’acquérir des outils d’analyse qui leur permettront d’innover en permanence.

Quelle est la particularité du Doctorat professionnel proposé en Afrique centrale par l’Académie des Sciences du Management de Paris (ASMP), par rapport à ceux proposés par d’autres institutions universitaires ?

Un EDBA, c’est d’abord la qualité des doctorants recrutés et, surtout, de l’encadrement. L’ASMP regroupe un certain nombre d’enseignants chevronnés qui ont dirigé beaucoup de thèses dans de nombreux pays du monde et qui ont une passion pour la recherche. En Sciences de Gestion, la recherche permet effectivement d’améliorer les pratiques. L’ASMP, par la qualité de ceux qui la composent, permet d’offrir à chaque doctorant un encadrement personnalisé et de grande qualité. C’est cet encadrement qui va leur permettra d’aboutir à la soutenance d’une thèse qui soit utile, avec des apports managériaux et théoriques extrêmement importants. Une thèse qui va contribuer au progrès des connaissances, utiles tant pour la compétitivité de l’entreprise que pour le développement économique, social et environnemental. Aujourd’hui, c’est bien la qualité des recherches menées par des professionnels doués d’expérience qui permet de répondre aux défis que se fixent les organisations.

Quel est le profil des candidats pour ce EDBA lancé par l’ASMP ?

Les candidats sont des gens qui ont une expérience et qui ont déjà une formation de base de niveau Bac + 5. Ce sont des titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou de Master, qui ont de l’expérience et qui, arrivés à un certain niveau de responsabilité, veulent prendre du recul par rapport à leur vécu professionnel pour pouvoir franchir une étape supplémentaire.

Qu’est ce qui fait la crédibilité de vos diplômes ? 

La crédibilité de nos diplômes repose à la fois sur la réussite professionnelle des docteurs déjà formés et sur la qualité des enseignants. Nous avons déjà eu plus de 200 docteurs formés dans une quinzaine de pays. Notre crédibilité découle surtout de la qualité de l’encadrement. Les enseignants qui dirigent les thèses ont une réputation de niveau international très élevée. Et c’est finalement cela qui crédibilise la formation et le doctorat qui la sanctionne. Le plus important n’est pas de devenir doctorant de l’ASMP mais, surtout, celui de bénéficier d’une formation de qualité et d’un encadrement exceptionnel

Quels conseils pour ceux qui hésitent encore candidater ?  

Je crois que tous ceux qui ont déjà fait confiance à l’ASMP et qui ont investi du temps et de l’énergie pour obtenir leurs diplômes ne regrettent pas. Cela a peut-être demandé beaucoup plus d’efforts mais lorsqu’ils ont soutenu leurs thèses, ils ont été satisfaits. Ceux qui ont soutenu continuent de publier dans des collections de l’ASMP et des revues académiques de renom. Ils continuent de partager le réflexe de chercheur avec les autres. Et c’est tout ce travail après leur soutenance qui leur permet d’avoir une reconnaissance dans le monde professionnel. Avec notre doctorat, vous êtes reconnu comme un expert de votre domaine. Vous devenez la personne à qui on se réfère lorsqu’on aborde les problématiques de votre secteur. C’est ça qui fait le charme de la formation doctorale à l’ASMP.

Interview réalisé par Dr. Robert DEMANOU à Tanger (Maroc)

Check Also

Charles Ngindu : »Le financement est le principal défi de l’entrepreneur congolais »

Charles Ngindu Yabu est un entrepreneur congolais , CEO de Luluabourg Group, qui est une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 16 =