21 avril, 2024
Accueil / POLITIQUE / PABEA-COBALT : La première session ordinaire 2023 du Comité de pilotage valide le PTBA 2023

PABEA-COBALT : La première session ordinaire 2023 du Comité de pilotage valide le PTBA 2023

C’est la principale bonne nouvelle issue de la première session ordinaire 2023 du Comité de pilotage du PABEA-COBALT. La réunion a eu lieu le 11 janvier 2023 dans la Salle de Conférence Roméo Golf à Kinshasa (RDC). Les travaux étaient présidés par Modeste MUTINGA MUTUISHAYI, Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale et par ailleurs président du Comité de pilotage du PABEA-COBALT. C’était en présence du Président du Conseil d’Administration du FNPSS, des Secrétaires généraux des ministères des sectoriels concernés par le projet, des Commissaires des affaires sociales et présidentes des comités provinciaux de suivi du projet, de la Coordonnatrice Nationale du PABEA-COBALT et son équipe, des délégués de la fédération nationale des entreprises au Congo et de l’intersyndicale nationale ainsi que des délégués de la société civile. Les échanges et débats ont abouti à la validation du Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) 2023. Le président du Comité de pilotage a renouvelé ses félicitations à la coordonnatrice nationale du projet et son équipe pour les sacrifices consentis et les avancées constatées dans la mise en œuvre du PTBA 2022 malgré les difficultés, avant de les exhorter à plus d’ardeur et d’abnégation au travail afin de produire des résultats tant attendus pour l’année 2023.

Suite à un contexte difficile marqué par la Covid-19 avec sa cohorte de mesures barrières qui ont entrainé un ralentissement des activités du projet dans la période 2019-2021 et, dans le but d’assurer, d’une part, l’effectivité de la production et de la transformation agricole pour l’atteinte de la reconversion socioéconomique et professionnelle en agrobusiness, et d’autre part, la pérennisation de la réinsertion sociale (scolaire, nutritionnelle, sanitaire, psychologique et enregistrement à l’état civil) des enfants sortis des mines de cobalt au regard de l’amélioration des revenus des parents reconvertis, la Revue à mi-parcours de la Banque Africaine de Développement (BAD), réalisée du 14 mars au 10 avril 2022, avait recommandé la prorogation du projet d’une année après la date de clôture initiale.

« La même Mission de Revue à mi-parcours de la BAD a souligné la  nécessité de lancer une étude de faisabilité et les études environnementales et sociales pour la seconde phase du PABEA, au regard de l’accroissement du nombre des bénéficiaires découlant de l’identification réalisée en février 2022 et, du besoin urgent d’élargir l’assainissement des chaines d’approvisionnement d’autres minerais tels que l’or, le coltan, la cassitérite, le diamant ainsi que d’autres pierres de couleur et matières précieuses exploitées aussi dans les autres provinces de la République », a rappelé le Ministre des affaires sociales et Président du Comité de pilotage du PABEA-COBALT.

Conçu par le Gouvernement Congolais en vue de donner une réponse concrète à la promesse du Président Felix -Antoine Tshisekedi d’améliorer le social des jeunes et des enfants, le projet est exécuté par le FNPSS à travers une Unité de Coordination logée en son sein, avec le pilotage technique de la CAPUIDC. Il est financé par le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Check Also

PUIDC : Les préparatifs de la conférence internationale en mode accélération

Dynamiser et moderniser la gouvernance socioéconomique des Entités Territoriales Décentralisées en RDC: Enjeux et perspectives …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 25 =