13 juillet, 2024
Accueil / LUCARNE / Réunion de la mission de Supervision de la BAD à Lubumbashi : Un Bilan Positif pour le Projet PABEA-COBALT

Réunion de la mission de Supervision de la BAD à Lubumbashi : Un Bilan Positif pour le Projet PABEA-COBALT

Le 15 avril 2024, l’équipe de la mission de supervision de la  Banque Africaine de Développement (BAD) pour le projet PABEA-COBALT a tenu sa première  réunion à Lubumbashi dan la province du Haut Katanga en  République Démocratique du Congo (RDC). Cette occasion a permis à Me Alice MIRIMO KABETSI, la Coordonnatrice du projet et son équipe de dresser un bilan des avancées et de discuter des défis rencontrés.

Un approche innovante d’assainissement des chaines d’approvisionnement de cobalt

Le projet d’appui au bien-être alternatif des enfants et jeunes impliqués dans les chaines d’approvisionnement de cobalt (PABEA-COBALT), initié par le Gouvernement congolais et financé par la BAD, vise à promouvoir une chaine d’approvisionnement responsable et éthique du cobalt en République Démocratique du Congo (RDC). En plus de la réinsertion sociale avec une prise en charge scolaire, psychologique et enregistrement à l’état civil des enfants sortis des mines artisanales de cobalt, ce projet vise à reconvertir les parents de ces enfants et les jeunes dans l’agrobusiness à travers la structuration des coopératives. A terme, le but est d’améliorer les conditions de vie des communautés locales des deux provinces tout en renforçant les pratiques environnementales et sociales

Exécuté par le Fonds National de Promotion et de Service Social (FNPSS) établissement public placé sous la tutelle du Ministère des affaires sociales, avec le pilotage technique du Fonds Social de la République du Congo (FSRDC), le projet couvre les provinces du Haut Katanga et du Lualaba.

Réalisations Clés du Projet

Parmi les points saillants de la présentation de Me Alice MIRIMO KABETSI et de son équipe, l’on a souligné que parmi les 16 850 enfants identifiés en février 2022 dans les mines artisanales de cobalt du Haut Katanga et du Lualaba (contrairement aux 14 850 initialement ciblés 2019) , 13 587 ont été référés entre les années scolaires 2022-2023 et 2023-2024, dans les écoles du Haut Katanga et du Lualaba et ce, grâce à une campagne de sensibilisation constante et soutenue. Cette réinsertion inclut une prise en charge scolaire (paiement du minerval et des fournitures scolaires), sanitaire, psychologique et l’enregistrement à l’Etat civil. Sur le plan de la reconversion, l’UCP a également présenté l’état très avancé des travaux de construction des deux Centres de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes en agrobusiness (CPEJAB) à Muntumpeke dans le Haut-Katanga (territoire de Kipushi) et à Komesha III (village KAMOA) dans le Lualaba qui sont à leur phase finale (soit environ 90% de réalisation).  En date du 23 novembre 2023, la Coordonnatrice de l’UCP, Me Alice Mirimo Kabetsi, a lancé le processus d’octroi d’actes de naissance aux enfants bénéficiaires du projet pour les deux provinces à savoir le Haut-Katanga et le Lualaba. Sur le plan de la reconversion socioéconomique des parents des enfants sortis es mines artisanales de cobalt, le registre et les documents d’enregistrement et d’immatriculation ont été préparés le Ministère du Développement Rural avec l’appui de l’UCP/PABEA-COBALT et validés lors d’un atelier tenu en mars 2024 à Kinkole (Kinshasa). Le Ministre d’Etat, Ministre du Développement Rural, a procédé le 14 mars 2024 à Mutumpeke dans le Haut Katanga, à l’enregistrement et à l’immatriculation de la première vague des coopératives agricoles du projet, au Registre National des Sociétés Coopératives, tenu par le Service National des Coopératives et Organisations Paysannes (SNCOOP). La structuration des coopératives se poursuit dans les deux provinces ainsi que leur enregistrement et leur immatriculation au Registre National des Sociétés Coopératives. Pour y parvenir, « nous avons surmonté de nombreuses difficultés grâce à la détermination de notre équipe et au soutien du Gouvernement congolais et de la BAD, » a- conclu la coordonnatrice, Alice MIRIMO KABETSI.

Une satisfaction de la BAD malgré les défis restants à relever

En réponse à la présentation, les représentants de la BAD ont manifesté leur satisfaction et réaffirmé leur engagement à soutenir les efforts de la coordination du projet. Prenant la parole, Mohamed Gueye, le Division en charge du capital humain et du développement des compétences pour l’Afrique centrale et du Nord à la BAD, a insisté sur les trois priorités de la BAD, à savoir le développement du portefeuille, les livrables de qualité et la communication mettant e avant les bonnes pratiques. L’équipe de supervisons a encouragé l’UCP a redoublé les efforts dans le volet reconversion socioéconomique à travers la création des coopératives et la mise en fonctionnement des CEPJAB. Car bien que le processus réinsertion des enfants sortis des mines soit très avancée, la reconversion socioéconomique des parents, malgré la détermination de la coordination du projet, a fait face à quelques difficultés contextuelles, qui ont d’ailleurs amené la BAD à la demande du Gouvernement Congolais, à prolonger la date d’achèvement du projet au 31 Décembre 2025. Des recommandions ont été formulées en vue de maximiser l’atteinte des résultats escomptés à date. « La BAD continuera de fournir l’encadrement nécessaire pour garantir la réussite du PABEA-COBALT, » a déclaré Raymond Besong, le chef de la mission de supervision.

Perspectives rassurantes

La réunion s’est conclue sur une note optimiste, avec des recommandations et des propositions pour intensifier les efforts dans les mois à venir. Le projet PABEA-COBALT est perçu par beaucoup de spécialistes comme un modèle en terme d’assainissement des chaines d’approvisionnement des minerais, pour d’autres initiatives similaires en Afrique.

Pour plus d’informations sur le projet PABEA-COBALT en RDC, visitez notre page Facebook et suivez nos mises à jour : https://web.facebook.com/profile.php?id=100084210911255/

Check Also

Kinshasa: le journaliste Israël MUTALA nommé Dircab du Gouverneur Daniel Bumba

Dans un arrêté parvenu ce mardi 9 juillet à la rédaction de Baobabactu, le Gouverneur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 10 =